Retour à la liste

  • 20
    setp.
    Jardinage / par : Nicolas

    Comment associer les plantes au potager ?

    Comment associer les plantes au potager ?

    Nous vous avions parlé de permaculture dans un précédent article, continuons l’apprentissage d’un jardinage naturel et à l’écoute de l’environnement ! Aujourd’hui, nous allons apprendre à associer les plantes au jardin pour tirer parti de leurs forces respectives et créer une synergie entre elles. C’est la technique du compagnonnage.

    La permaculture et le compagnonnage

    Petit rappel sur la permaculture : cette science biologique a été théorisée dans les années 1970 par un tandem de biologistes. A l’époque, ils alertent déjà sur les méfaits d’une production agricole industrielle et souhaitent revenir à une production plus en adéquation avec les cycles naturelles, à l’écoute de l’écosystème naturel.

    Si cette science de la nature est théorisée en 1970, elles s’inspirent en réalité de techniques vieilles de plusieurs siècles et de propriétés innées des végétaux.

    Parmi toutes les techniques de jardinage dérivées du concept de permaculture, on trouve la technique du compagnonnage, ou l’association de plantes. Elle consiste à cultiver différentes plantes sur une même parcelle, afin de faire bénéficier chacune des bienfaits et propriétés de l’autre : fertilisation, protection contre les nuisibles, insectes ou mauvaises herbes.

    Comment fonctionne le compagnonnage ?

    Il existe plusieurs types d’association de plantes. Dans certaines associations, une plante va servir à protéger l’autre de certains nuisibles ou maladies. On parle de « répulsion-attraction ». Dans d’autres compagnonnages, une plante va apporter des nutriments à l’autre plante et ainsi favoriser son développement. On parle alors de plante auxiliaire.

    Par exemple, planter du basilic sous des pieds de tomates favorisera son développement et protégera les tomates de certains parasites. Les carottes et les poireaux sont également deux légumes qui s’associent très bien ensemble. L’aneth, lui, protégera vos carottes, poireaux et concombres des parasites.

    Quelles plantes associer entre elles ?

    Voici un tableau récapitulatif des bonnes associations de plantes à essayer chez vous dans votre jardin :

    Association de plantes au potager

Archives

?>