Retour à la liste

  • 06
    août
    Jardinage / par : Anne

    Insecticides naturels : les plantes à connaître pour chasser moustiques et guêpes

    Insecticides naturels : les plantes à connaître pour chasser moustiques et guêpes

    Ah les vacances ! Les baignades dans les étangs, les longues soirées dans le jardin, les pique-niques qui sentent bon le melon. Qu’il est agréable ce doux temps du farniente. Enfin, c’est agréable si on ne doit pas combattre, toutes les 30 secondes, moustiques et guêpes rôdant autour de nous à l’affût de chair fraîche ! Alors pour ne pas se faire empoisonner par les « clap, clap » et les « bzzzzzz », mieux vaut se parer d’un répulsif anti-moustiques, et tant que nous sommes au jardin pourquoi ne pas choisir un insecticide naturel.

    La nature est bien faite

    C’est vrai que l’été rime souvent avec moustiques et guêpes, et il est encore plus vrai que nous avons pris la mauvaise habitude de bombarder notre environnement d’insecticide chimique pour tenter de fuir tous ces petits êtres mal intentionnés. C’est à se demander comment faisions-nous avant ? Les gens étaient-ils immunisés contre les piqûres, couverts de la tête aux pieds sans qu’un centimètre carré ne soit à nu ? Ou, plus simplement, étaient-ils plus proches de la nature et des possibilités que celle-ci met à notre disposition ? C’est, à n’en pas douter, cette dernière solution qui est la bonne.

    Les plantes anti-moustiques

    Ainsi, il existe une alternative 100% écologique, offerte par Dame Nature, pour tenir éloignés les moustiques et les guêpes. Ce sont des plantes, dites insectifuges, qui possèdent un feuillage dont l’odeur éloigne les insectes piqueurs. Certaines vous sont connues et il ne s’agira que d’un rappel, d’autres en revanche le sont moins, mais à coup sûr, sont 100 % gagnantes contre les moustiques.

    Lumière sur les plantes répulsives et comestibles

    • La citronnelle

    Ce ne sera qu’une piqûre de rappel pour la plupart d’entre vous, mais la citronnelle est un répulsif naturel que les moustiques détestent. Les odeurs citronnées ne sont pas du goût des piqueurs. Aussi, n’hésitez pas à en planter dans votre jardin, ou en pot (plus facilement déplaçable), pour apprécier davantage vos soirées estivales. D’autres plantes à l’odeur citronnée sont tout aussi efficaces. C’est le cas du basilic citronnelle, du thym citron, du basilic citron, de la verveine citronnelle, de la mélisse ou de l’eucalyptus.

    • Ail, oignon et ciboulette

    On les appelle les alliacés. Ces plantes ont une odeur particulièrement désagréable que les moustiques n’apprécient guère. Pour une efficacité optimum, frottez-les sur la peau. Pas très sympa pour vos voisins de table, me direz-vous, mais faut savoir ce que l’on veut. Sinon vous pourrez toujours tenter d’en mettre un grand nombre sur la table (pour une déco de table faite aux petits oignons).

    • L’aurone

    Cette plante est habituellement cultivée comme plante condimentaire ornementale. Elle jouera parfaitement l’entremetteuse entre les moustiques/ guêpes et vous, les empêchant de vous atteindre grâce au parfum qu’elle dégage. A chaque printemps, vous rabattrez les touffes pour que la repousse des feuilles se fasse (culture en sol frais et bien drainé), et vous pourrez, à loisir, l’utiliser dans vos salades, viandes grasses, sauces, etc., car ses feuilles fraîches ont un goût citronné.

    • L’aspérule odorante

    Cette plante, parfois appelée petit muguet ou Reine-des-bois, dégage une odeur, quand on la blesse, qui rappelle celle du foin coupé ou de la fève tonka. Depuis fort longtemps elle est utilisée dans les campagnes, car elle fait fuir les mites, comme le fait la lavande que l’on glisse dans les armoires, et est aussi utilisée comme répulsif pour les insectes (moustiques / guêpes). Cette plante est également bien connue pour parfumer les gâteaux, les cookies, les boissons alcoolisés.

    Lumière sur les plantes répulsives et ornementales

    • Le géranium odorant

    Il a élu domicile en Alsace, devenant l’un de ses emblèmes, habillant devantures et balcons des maisons à colombages. Les alsaciens ne s’y sont pas trompés, car le géranium odorant est un excellent anti-moustiques dont l’odeur déplaît en tout point aux insectes. Sachez qu’il existe une multitude de parfums, du citron, au pin, à la pomme verte, à la rose etc. L’odeur peut être entêtante, aussi est-il préférable de le planter en extérieur, loin des pièces de vie utilisées.

    • La poudre de pyrèthre

    Cette poudre, extraite des fleurs séchées des chrysanthèmes, est reconnue comme un insecticide végétal très puissant. Elle a la particularité d’attaquer le système nerveux des insectes et de chasser les moustiques. La meilleure façon d’utiliser les propriétés de cette plante est de planter quelques pieds de massifs.

    • Le tabac d’ornement

    Ces plantes sont cultivées pour la qualité ornementale de leur feuillage, car, lors de la floraison, elles laissent éclore des fleurs colorées en forme de trompette, lesquelles sont très parfumées, offrant la garantie d’un bouquet de fleurs présent tout l’été. C’est ce parfum, plus fort le soir venu, qui éloigne les moustiques. N’hésitez pas à les cultiver en pot ou en massif.

    • La lavande

    La lavande est connue pour combattre mites et poux, anxiété et insomnie, etc. On lui offre bien d’autres vertus, notamment celle d’être un répulsif pour guêpes et moustiques. Odorante, colorée et multi-usages, la lavande doit être un incontournable dans votre jardin/ terrasse.

     

    Vous voilà fin prêt pour refaire le monde pendant ces douces soirées du mois d’août. Pas une piqûre en perspective, pas un bruissement d’ailes à l’horizon. L’été s’annonce parfumé de toutes ces fleurs qu’il va falloir empoter pour ne pas se laisser importuner.

Archives

?>