Retour à la liste

  • 21
    oct.
    Equipements outdoor / par : Antoine

    Imaginons le jardin du futur ...

    Imaginons le jardin du futur ...

    Dans le futur, quels impacts vont avoir la pollution et la baisse des réserves d’eau sur le jardinage et les jardins en général ? Les nouvelles technologies vont-elles permettre de maintenir des jardins et espaces verts autour de chez vous ? Ces questions nous concernent tous et des solutions sont proposées aujourd’hui. Nous allons tenter de faire un bond dans le futur pour voir quelles seront les tendances dans les années à venir concernant le jardin et les espaces verts.

    Un jardin durable et propre

    Il est difficile d’imaginer aujourd’hui, le jardin de demain mais il est important de le faire car le réchauffement climatique s’accélère et la pollution dans les villes est en pleine croissance. Nous devons donc faire preuve d’imagination pour pouvoir trouver des méthodes alternatives à celles d’aujourd’hui pour pouvoir être plus responsable. Ainsi, pour cela, les grandes villes du monde entier commencent à faire des efforts pour pouvoir apporter de nouvelles solutions écologiques pour les habitants, notamment en créant d’imposants espaces verts dans plusieurs nouveaux endroits. Le but, ici est de donner un véritable poumon à la ville qui est de plus en plus exposée à la pollution émise en grande partie par les transports. Des projets voient le jour un peu partout dans le monde mais je vais m’arrêter quelques instants sur l’idée proposée par le président mexicain pour la ville de Mexico, connue pour être une des villes les plus polluées du monde. L’objectif est alors de créer un immense parc (le parc urbain le plus grand du monde) à l’est de la ville qui fera 18 fois la superficie du Bois de Boulogne. En réintégrant la nature au cœur de la ville et en implantant un nouveau poumon vert à Mexico, le président espère alors réduire la pollution et rendre l’air plus respirable.

    Les villes, aujourd’hui bétonnées, manquent souvent d’espaces verts. En soutenant ce genre d’initiatives, les villes les plus polluées vont pouvoir permettre aux habitants de mieux respirer. Dans certains quartiers, la transition vers une ville verte va encore plus loin en utilisant le moindre espace en jardin partagé par exemple. En effet, de plus en plus en Europe et de manière générale dans le monde, des initiatives sont portées par les habitants et les associations avec pour but de créer des potagers dans lesquels les habitants peuvent planter et récolter les fruits et légumes de leur choix. Ce genre de projets permet de remettre la culture au goût du jour et génère de nouveaux liens entre les habitants d’un même quartier par exemple. On trouve donc des vertus écologiques mais également sociales.

    Toujours dans le but de développer les espaces verts et les jardins personnels, tout est imaginable. Ce qui semble intéresser les acteurs de l’agriculture et même les amateurs de jardinage est de pouvoir imiter facilement d’une part la constitution du sol mais également le climat dans votre jardin selon les fruits et légumes que vous souhaitez faire pousser par exemple. La culture hydroponique permet déjà de changer la composition d’un sol. Concernant le climat, il semble encore difficile de pouvoir modifier toutes ses composantes en fonction de vos envies. Le jardin n'est pas encore tout à fait autonome mais de nombreuses innovations existent déjà ou sont en cours de réalisation pour vous rendre la vie plus simple et pour pouvoir gagner du temps.

    Des objets connectés pour vous guider

    Les nouvelles technologies sont aujourd’hui présentes dans notre vie de tous les jours et le jardin n’y échappe pas. On peut imaginer un jardin du futur complétement connecté : La migration vers le potager 2.0 a déjà commencé avec notamment quelques innovations intéressantes d’un point de vue pratique mais également écologique. Même si le jardinage reste une activité manuelle pour laquelle vous aimez passer du temps, ces quelques exemples d’objets du futur pourront vous donner des idées :

    • Les pots de fleurs et potagers connectés : Ces pots de fleurs sont directement connectés à vos Smartphones et vous saurez exactement quand la plante a besoin d’eau et quelle quantité d’eau est suffisante. En plus de vous prévenir, ce pot de fleurs limite l’utilisation d’eau car vous pourrez arroser la plante avec la quantité nécessaire sans gaspiller une goutte. Un projet va encore plus loin : Il s’agit du robot-jardinier. Pensé par un jeune français, ce projet de robot s’adresse aux personnes appréciant le jardinage mais n’ayant pas assez de temps pour repiquer les pots, arroser les cultures, … Egalement relié au Smartphone, le robot-jardinier pourra alors effectuer de nombreuses tâches de jardinage à distance.
    • Pour la pelouse, les objets remplaçant l’homme existent déjà. En effet, lorsqu’il s’agit d’arroser la pelouse pour obtenir une herbe verte, l’arrosage automatique se met en marche. Ensuite, lorsque l’herbe a bien poussé, c’est au robot-tondeuse d’entrer en jeu. Grâce aux informations données au robot, celui-ci connaît les limites du terrain à tondre et va pouvoir réaliser cette action chaque jour. La pelouse sera dans un parfait état sans avoir fourni le moindre effort.
    • Pour compléter la collection d’objets indispensables au jardin, nous n’allions certainement pas oublier le barbecue, indispensable pour passer une bonne soirée entre amis. Le barbecue connecté pourra vous prévenir lorsque le niveau de gaz est insuffisant. Aussi, un signal sonore vous signalera que la température optimale pour commencer les grillades est atteinte et même pour avertir qu’il est l’heure de manger. On peut aller encore plus loin en imaginant un barbecue à commandes vocales. Imaginez-vous un instant, installé dans votre fauteuil de jardin à siroter un apéritif, vous donnerez alors l’ordre à votre barbecue de démarrer la cuisson voire même de retourner la viande ...

    Ne vous inquitétez pas, ces objets connectés n’ont pas encore la capacité de choisir à votre place. Vous pourrez tranquillement continuer à décorer votre jardin comme vous le souhaitez et à planter vos fruits et légumes préférés.

    Des idées vertes à l'échelle des villes

    Encore une fois, les initiatives personnelles doivent pouvoir permettre d’intégrer le développement durable au cœur des foyers mais les villes ont également un rôle important à jouer pour mettre le jardin et le « vert » au cœur des projets futurs. Singapour est la ville la plus à la pointe en ce qui concerne ce genre d’initiatives. En effet, on a vu se créer un véritable parc futuriste appelé « Gardens by the Bay » dans une partie de la ville. C’est un véritable exemple de biodiversité : Ce parc regroupe le plus grand nombre de plantes différentes au monde et a permis à de nombreuses espèces de se développer. Son architecture futuriste fait alors de ce parc un endroit mélangeant parfaitement l’écologie et le design. 

    D’autres projets fous sont imaginés dans d’autres villes du monde, car en plus de développer un intérêt écologique, ces innovations allant en faveur de la planète peuvent attirer des touristes et même de futurs habitants :

    • A Tokyo, par exemple, la place manque cruellement pour pouvoir espérer intégrer des espaces verts au sol … mais pas en l’air. En effet, aussi étonnant que cela puisse paraître, des designers sont en train d’imaginer d’ immenses jardins flottants qui pourront flotter grâce à une toiture gonflée à l’hélium et de nombreuses hélices fonctionnant à l’énergie solaire pour maintenir ces jardins en l’air. Encore au stade de projet, ces jardins flottants pourraient être présents sur plusieurs étages et accessibles par les airs.
    • Partons maintenant à Abou Dhabi où l’argent ne manque pas pour créer des projets extravagants. Masdar City, est une ville créée de toute pièce et encore en développement aujourd’hui, 100% écologique. Des transports, à l’électricité en passant par l’eau : Tout est obtenu grâce à des énergies renouvelables. Ce projet a le mérite de montrer qu’une ville totalement propre est possible. L’objectif ensuite est de pouvoir attirer des habitants qui pourront par exemple travailler dans ces villes innovantes.
    • Nous pouvons alors terminer par la France et Paris. Récemment, la capitale française a en effet finalisé un projet qui verra bientôt le jour : Ajouter de la végétation et de la vie animale sur des immeubles qui seront également habités. En résumé, 500 arbres vont être plantés à l’intérieur et à l’extérieur de l’immeuble et des animaux pourront vivre sur le toit. J’ai hâte de voir le résultat !

    Imaginons le jardin du futur

Archives

?>