Retour à la liste

  • 19
    avr.
    Jardinage / par : Nicolas

    Comment réussir ses boutures dans le jardin ?

    Comment réussir ses boutures dans le jardin ?

    Le printemps est déjà bien installé et c’est la saison parfaite pour travailler dans son jardin. Il est temps de préparer et de nettoyer son jardin pour l’été, de planter de nouvelles fleurs, plantes, fruits ou légumes printaniers. Le printemps est aussi la saison idéale pour commencer vos boutures qui pourront continuer jusqu’à la fin de l’été. Voici un guide pour réaliser les meilleures boutures dans votre jardin.

    Qu’est-ce que le bouturage ?

    Le bouturage consiste à prélever une partie d’une plante (feuille, racine ou tige suivant les espèces) pour créer une nouvelle plante. Pour les jardiniers amateurs, cette technique peut s’apparenter au clonage d’une plante. C’est une technique idéale, simple et peu couteuse, pour multiplier le nombre de vos végétaux et remplir votre jardin de nouvelles plantes, arbres ou fleurs.

    Il existe plusieurs types de bouturage suivant les plantes que l’on souhaite dupliquer. La méthode de bouture à l’étouffée convient à la plupart des végétaux. Elle consiste à placer la bouture dans un endroit fermé et très humide pour favoriser la reprise des racines et éviter que la bouture ne se dessèche. Cette technique peut ainsi de pratiquer toute l’année.

    D’autres techniques consistent à prélever des feuilles (les plantes grasses, les bégonias ou les sedums par exemple), des tiges (géranium, héliopsis…) ou des rameaux (chrysanthèmes, œillets, millepertuis…).

    Bouturage plante géranium

    Quand faire ses boutures ?

    Toutes les plantes ont une technique et une période idéales pour être bouturées. Sur la plupart des plantes, la bouture à l’étouffée se pratique toute l’année car l’humidité et la chaleur nécessaires à la reprise sont reproduites artificiellement.

    Mais les autres techniques de boutures doivent respecter le rythme de croissance et la saisonnalité des plantes. Au printemps, c’est la saison pour réaliser vos boutures herbacées. Les plantes herbacées sont des plantes non ligneuses, dont la tige n’est pas faite de bois. Parmi les plantes herbacées, on compte l’aucuba, le fuchsia ou le berbéris. Le printemps est également la saison parfaite pour réaliser vos boutures sur bois tendre, avec les rameaux de l’année. Vous pourrez ainsi créer de nouveaux chrysanthèmes, anthémis, asters ou œillets.

    Cependant, les boutures sur bois dur (dit « aoûté ») ou semi-aoûté se pratiquent plutôt au milieu de l’été en juillet et août. Ce type de bouture concerne donc les plantes grimpantes, les arbres et arbustes.

    Comment faire ses boutures ?

    Que vous utilisiez la méthode à l’étouffée (dans des godets ou mini-serres) ou les autres méthodes directement en terre, la technique de bouturage sera sensiblement similaire.

    Vous devez d’abord prélever la bouture. Coupez la bouture sous un œil avec un angle de 45°. Il faut maintenant préparer la bouture. Retirez les feuilles en conservant seulement 3 feuilles en haut de la bouture. Enlevez l’écorce de la tige ou du bois sur 1 cm de hauteur. Si le haut de la bouture possède un bourgeon, retirez-le afin de favoriser la formation de nouvelles racines.

    Enfin, repiquez la bouture en terre ou dans un godet suivant votre envie. Creusez un trou de 5 cm de profondeur et plantez votre bouture. Arrosez régulièrement. La bouture doit se situer dans un endroit lumineux, humide et chaud.

    Jardinier entrain de bouturer une plante

    Les outils indispensables pour réussir vos boutures

    Quelques outils sont absolument nécessaires pour les jardiniers amateurs qui souhaite réaliser leurs boutures. Le plus important est le sécateur qui sera votre compagnon de bouture. Veillez à bien nettoyer votre sécateur avant de l’utiliser pour ne pas infecter vos boutures.

    Une fois la bouture prélevée, vous aurez besoin de godets, voir d’une mini-serre pour replanter vos boutures. Retrouvez tous ces produits dans le catalogue Nortene.

Archives

?>