Retour à la liste

Décorer son mur avec un treillage

Que la nature reconquiert les murs ! Qu’elle fasse de nos jardins, terrasses et balcons, des espaces de verdure conviviaux où l’on aime jardiner, flâner, rêvasser.
Préparons la place pour que la nature s’emmêle, que les haricots grimpent jusqu’au poirier du voisin, et que les plantes grimpantes viennent fleurir nos murs ordinaires.

Faites place au treillis extensible

Les plantes grimpantes ont besoin d'un support, comme un treillis, pour leur croissance. Le chèvrefeuille, glycine, clématite, jasmin étoilé, rosier grimpant, passiflore, bougainvillier et jasmin par exemple, ne manqueront pas d’orner, et même d’envelopper, vos treillages de la plus belle façon qui soit.

Palisser ses plantes pour faire rougir d’envie le voisinage, ou comment poser son treillis extensible en 10 leçons :

  1. Avant de commencer assurez-vous d’avoir dans votre boite à outils :
    - le treillis avec vis et entretoise
    - une perceuse à foret
    - un marteau
    - un tournevis
    - et l’assistance bien aimable d’un compagnon de chantier
  2. On choisit où l’on veut placer ses vis. Compter 4 vis pour 1,20m de treillis (4 vis dans les coins).
  3. On enlève les rivets aux endroits identifiés, c’est là que le tournevis est utile.
  4. Marquez sur le mur les endroits où percer (où les rivets ont été enlevés).
  5. On passe à l’étape du perçage, en prenant le soin de vérifier que le foret est adapté aux chevilles qui vous ont été livrées avec le treillage. Attention au mur béton ! Utilisez les forets SDS.
  6. On met les chevilles dans les trous et on termine au marteau.
  7. On place les vis sur le treillage. Une entretoise de 2 – 3 cm créera l’espace entre le mur et le treillis. Ce petit morceau de quelques centimètres vous permettra d’avoir l’écartement nécessaire entre le mur et le treillage pour que vos plantes puissent respirer et s’entortiller, et favorisera la circulation de l’air. Laissez 10 à 15 cm pour les grosses plantes grimpantes.
  8. On place le treillage sur le mur, on visse et on s’assure que ça tient bien.
  9. On prend du recul sur son travail, on admire le résultat, on se félicite et on va boire une petite limonade.

... Enfin, il faudra tout de même penser à planter pour que çela fasse son petit effet.

  • Décorer son mur avec un treillage

    Le treillis dans tous ses états

    Formes, styles, teintes, textures, en matière de treillis, vous avez l'embarras du choix.

    En bois
    Le bois est très esthétique, vous le choisirez pour sa chaleur et son authenticité. Il s’intègre naturellement dans le jardin, s’accorde avec toutes les plantes. Ce treillage naturel en bois existe en vert pour se fondre dans le feuillage, mais il peut être peint pour personnaliser votre décor.

    En bambou
    Les bois exotiques, comme le bambou, sont imputrescibles et ne nécessitent pas d’entretien. Le treillage en bambou sera parfait pour construire un décor japonisant. Le bambou noir est très tendance.

    En osier
    L’osier offre toute la rigidité nécessaire pour accrocher une plante grimpante annuelle. Il était déjà utilisé dans les jardins de la Renaissance, connu pour ses qualités de souplesse et de rigidité. Toujours discret, le treillage en osier mettra en valeur vos fleurs blanches ou claires.

    En plastique
    Le treillis plastique séduira les nouveaux venus au jardin. C’est l’alternative moderne au treillage bois, car il ne pourrit pas et ne demande aucun entretien. Ce matériau permet de proposer des couleurs variées : vert, blanc, gris, brun… Traitées anti-UV, les couleurs resteront stables. Ce type de treillage trouvera sa place sur des architectures traditionnelles ou contemporaines, en fonction de la couleur choisie.

    En matériau composite
    Si vous recherchez un treillis qui allie esthétisme du bois et durée dans le temps, le treillage composite est celui qu’il vous faut. Il imite parfaitement le bois et offre une meilleure résistance aux intempéries, aux insectes et au pourrissement. Il est en plus traité anti-UV, donc ses couleurs resteront stables.

    En intérieur
    Dans une serre adossée, une véranda, ou un jardin d’hiver, disposez un treillage sur votre mur. Rappelant les superbes orangeries victoriennes, le treillis va donner un aspect cossu à l’endroit. Il servira aussi pour accrocher des jardinières.

?>