Retour à la liste

Au jardin zen

Vous pouvez recréer un jardin zen d’inspiration asiatique, invitant à la relaxation et à la contemplation, chez vous. Dans cet article vous découvrirez les codes des jardins japonais, les éléments à incorporer dans votre espace et les solutions Nortene qui peuvent vous aider à recréer cette esthétique si particulière.

En Asie, le jardin est une partie extrêmement importante d’un lieu de vie. Vivre en harmonie avec la nature, se promener, méditer, prendre le thé, voire se reconnecter avec sa spiritualité, tels sont les différents rôles du jardin zen d’inspiration japonaise. 

Il existe différents types de jardins japonais, le jardin sec (celui avec le célèbre gravier dans lequel sont dessinées des vagues au râteau) est le tout premier type de jardin zen traditionnel. Dans cet article, nous allons plutôt nous concentrer sur le jardin japonais qui souhaite reproduire une image résumée du monde : avec ses collines, ses vallées, ses points d’eau et ses chemins. 

Tout bon jardin zen japonais est alors constitué de trois composants principaux : 

  • Un point d’eau, autour duquel est organisé le reste du jardin 
  • Le végétal, en veillant à choisir les bonnes plantes et surtout à bien les disposer 
  • Le minéral, pour compléter les autres éléments 

Point d’eau : le centre du jardin zen

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’eau doit être l’élément central de votre jardin japonais, autour duquel les autres éléments vont venir s’organiser. L’eau représente la vie et pourra refléter les lumières et les couleurs du ciel dans votre jardin. 

Un bassin est parfait pour inviter à la contemplation, et quoi de plus relaxant que le son de l’eau s’écoulant tranquillement ? Pour créer votre bassin, vous pouvez utiliser du feutre géotextile combiné à une bâche étanche

Ajoutez ensuite quelques plantes aquatiques comme les incontournables nénuphars. Pour les bassins les plus profonds et volumineux, vous pouvez même prévoir un système de filtrage et accueillir des carpes Koï !  

Si vous habitez en ville ou que vous n’avez pas beaucoup de place, cela ne veut pas dire que vous devez abandonner votre projet de créer un jardin zen. Il vous suffit de remplacer le bassin par une petite cascade de jardin ou une fontaine à bascule. 

  • Au jardin zen

    Quelles plantes choisir et comment les incorporer ?

    Quelles que soient les plantes que vous choisirez, gardez à l’esprit qu’un jardin japonais n’est jamais surchargé. Vous devrez laisser de la place à vos arbres, arbustes et plantes pour qu’ils puissent exprimer leur beauté.   

    En arrière-plan, vous pouvez faire pousser vos propres bambous, ils serviront à recouvrir vos clôtures et à délimiter votre espace zen. 

    Du côté des arbres, il est difficile de parler d’un jardin zen sans évoquer les érables japonais. Ces arbres magnifiques au feuillage éclatant sont parfaits pour ajouter un peu de couleur sans rompre l’harmonie de votre jardin. Attention cependant, dans les régions aux hivers rigoureux il faudra veiller à pailler au pied de l’arbre dès l’automne et utiliser un voile d’hivernage pour contrer les effets du froid.      

    Enfin, incorporez des plantes très aériennes en petits massifs isolés pour que ceux-ci prennent le vent aisément. Les graminées sont parfaites pour cet usage et leur bruissement au vent saura se montrer très relaxant ! 

    Les éléments minéraux

    Vous pensez sûrement au fameux chemin de dalles ou de pierres plates lorsque l’on évoque le terme de jardin zen. Et vous avez raison ! 

    En effet, pour compléter le végétal et l’aquatique, le minéral sera votre allié. Recréez alors ce sentier en pierre qui mène de l’entrée de votre jardin jusqu’au bassin central. Pour rompre la monotonie dans votre espace, disséminez également des grosses pierres ou des galets dans l’herbe ou dans la mousse qui recouvre votre sol. 

    Puis, comme des hôtes privilégiés de ce havre de paix, placez une ou plusieurs statues de Bouddha, qui souriront doucement au rythme de l’eau qui s’écoule et du vent qui fait trembler vos plantes. Ces statues en fibre de verre et argile résisteront en extérieur au temps qui passe. 

    Dans la culture japonaise, les jardins zen doivent être asymétriques et les éléments qui le composent doivent être présents en nombre impair : du chaos naît l’harmonie. Essayez d’utiliser cette règle pour vos éléments minéraux, mais également pour les éléments végétaux ou pour la décoration. 

     

    Ainsi, votre sentier minéral ne doit pas être tout droit mais plutôt sinueux, vos arbustes et décorations identiques ne doivent pas être au nombre de 2 ou de 4 mais plutôt de 3 ou de 5. 

    Idées de décoration Nortene pour votre jardin zen

    Outre les statues de Bouddha, il existe d’autres accessoires que vous pouvez ajouter pour parvenir à un jardin zen. Quel que soit votre style de jardin, ces accessoires apporteront une touche zen. 

    Pour continuer dans l’ambiance japonaise, les panneaux en bambou traditionnel Hokkaïdo délimiteront un espace zen dans votre jardin. Ils sont fabriqués dans un tissage traditionnel japonais. 

    Vous pouvez aussi utiliser Bamboo Deco, un ensemble de tuteurs naturels assez volumineux, pour réaliser quelques aménagements comme une pergola en les assemblant avec une grosse ficelle naturelle. 

    Les luminaires sont une partie essentielle de l’ambiance dans votre jardin. Assez esthétique le jour, c’est à la tombée de la nuit qu’ils révèlent leur véritable beauté et font scintiller votre jardin. Les tubes solaires à planter Jazz s’accorderont parfaitement avec le reste de votre jardin zen. D’inspiration minérale (cristal de roche) et respectueux de la nature, plantez-les parmi les graminées pour un rendu magique. 

    Pour mettre une dernière touche à votre nouveau jardin zen, pourquoi ne pas inviter nos amis les animaux à séjourner dans votre jardin ? Avec par exemple un héron en métal, à défaut d’une grue japonaise, ils seront les bienvenus dans votre nouveau jardin zen ! 

?>