Retour à la liste

Arbres fruitiers : De la plantation à la cueillette

Si vous avez la chance de disposer d’un grand jardin dans lequel il y a encore de la place, n’hésitez pas à intégrer des arbres fruitiers. Au fond du jardin, ou même dans un grand verger si possible, vous pouvez planter des cerisiers, pommiers, pêchers et autres poiriers pour finalement ressentir le bonheur de récolter ses propres fruits. Vous pourrez ensuite, durant l’été varier vos recettes entre tartes, confitures, crumbles…

Planter et faire grandir son arbre fruitier

  • La première étape pour commencer la culture d’un verger est de choisir les arbres qui vont le composer. A ce sujet, il est important d’être vigilant quant à la pollinisation des différentes espèces. En effet, certains arbres devront être plantés à côté d’autres pour pouvoir finalement donner des fruits. Si vous envisagez de planter des pommes par exemple, sachez qu’un pommier de type Reine des Reinettes devra être planté à côté d’un pommier Granny Smith.
  • Ensuite, peu importe ce que vous souhaitez planter, la meilleure époque pour la plantation se situe entre le milieu de l’automne et le début de l’hiver, lorsque les sols ne sont pas encore gelés. Sachant que les arbres vont grandir au fil des années, il est indispensable de laisser un espace de 5 à 6 m entre chaque arbre.
  • Suivant la taille de vos arbres, il peut être important de les accompagner dans leur croissance grâce à des tuteurs. Prenez un bout de bois droit et résistant et plantez-le juste à côté de l’arbre pour pouvoir ensuite relier le tuteur à l’arbre grâce au collier Tree Tie. La vigilance est de mise pour le premier hiver d’un fruitier. Ainsi, protéger chaque plante avec un voile d’hivernage Hivertex assurera la bonne santé du verger.

Chérir son arbre pour avoir les meilleurs fruits

  • Maintenant que le jardin est peuplé de pommiers, poiriers et autres fruitiers, le but est de s’en occuper correctement pour que des fruits puissent être récoltés au bout de 3 à 4 années. Il est conseillé d’éliminer tout fructification sur les premières années pour que le tronc se développe correctement. Une des solutions pour accompagner la bonne croissance du tronc est de le protéger des attaques faites par les lapins et les chevreuils en l’entourant de manchons Treex.
  • Lorsque le printemps est passé et que les belles fleurs laissent place aux fruits, les principaux ennemis sont les oiseaux. Attirés par le sucre et les fruits d’une manière générale, les oiseaux vont venir piller vos fruits encore en période de croissance. Je vous conseille de vous parer contre ces attaques qui peuvent parfois ravager un verger entier. Tout d’abord, les effaroucheurs à suspendre Cats et Holographic vont permettre d’éloigner merles et étourneaux. La housse Fruitsac permettra une protection individuelle des fruits comme les poires. Pour les cerises ou les mirabelles par exemple, les différents filets de protection Easynet et Pronet, placés sur l’arbre, protégerons vos futures récoltes. Et contre les insectes ravageurs comme les carpocapses, le filet Protect Fruit évitera tout recours aux traitements chimiques ; de plus, il protègera vos fruits de la grêle !

  • Arbres fruitiers : De la plantation à la cueillette

    La récolte comme récompense du travail fourni

    • En appliquant chacun de ces conseils, la période de récolte va venir comme une récompense pour vous. Généralement, les cerises sont les premiers fruits à être mûrs. Normalement, vous devriez commencer à les ramasser au mois de juin. Concernant les arbres pour lesquels les fruits sont plus gros, comptez plutôt sur les mois de juillet et même août selon les années.
    • Il y a plusieurs moyens de récolter ses fruits durant l’été. Certains préfèrent aller directement chercher le fruit encore sur l’arbre. Prudence, les branches de cerisier sont cassantes ! Il existe un moyen plus pratique et moins contraignant de récolter ses fruits, notamment les prunes et les abricots : en plaçant un filet de ramassage Captanet sous un arbre fruitier, il suffira de secouer l’arbre et de récupérer les fruits tombés.

    Tout ça vous a mis en appétit, il est alors temps de s'équiper d'une bêche et d'une pelle, et d'aller planter les arbres fruitiers de votre choix.

?>