Retour à la liste

Le guide du bouturage

Une plante ne se reproduit pas nécessairement au moyen d’une fleur ou d’un fruit ; effet, certaines variétés n’en ont pas besoin et poussent à partir d’une branche, d’une feuille ou d’une racine. Quand une branche ou une feuille est coupée, la plante peut fabriquer des racines à partir de la coupure. Un moyen simple pour étoffer votre jardin sans semer de graines !

Bien réaliser son bouturage

Réaliser la coupe

Bien que chaque plante ait un fonctionnement propre, il faut en général procéder au prélèvement d’une belle pousse sans fleur d’une taille de 10 à 15 cm. Dans l’idéal, il faut éviter la période de floraison pour effectuer votre bouturage. La coupe doit être tranchante propre, nette et située sous un œil, à réaliser donc avec des outils bien nettoyés comme un sécateur ou une serpette. Retirez les feuilles tout au long de la tige, sauf 2 – 3 feuilles à l’extrémité. Nous vous conseillons la période avant les fortes chaleurs d’été, quand la végétation commence.

Le replantage

Il est préférable de replanter le brin sélectionné dans un terreau spécial semis afin de faciliter son redémarrage. Il faut légèrement tasser le terreau et creuser un trou de 5 cm à l’aide d’un petit bâton. Une fois la bouture en place, retassez de nouveau tout autour. Si vous avez beaucoup de brins à replanter, vous pouvez aussi utiliser une jardinière en bois dont vous tapisserez l’intérieur de Geotex Balcony avant d’y installer vos plants.

L’entretien de la bouture 

La plante a besoin de beaucoup d’humidité (100%) afin d’éviter qu’elle ne se dessèche ou se fane. Mettre un couvercle pour garder le taux d’humidité est une bonne solution pour s’assurer du succès de l’entreprise, à condition que le couvercle ne touche pas directement les feuilles. Ce dernier doit être transparent et doit comprendre un petit trou pour faciliter l’aération. La gamme de semis de Nortene vous permettra de faciliter la prise des boutures avec notamment la mini serre Rapid Grow. Vos boutures devront être conservées à une température de plus de 15°.

Le temps d’attente

Un peu de patience ! Pour que ça fonctionne, vous devrez parfois attendre 1 à 2 mois avant d’avoir les premiers résultats. Cela dépend des variétés.

  • Le guide du bouturage

    Quelle plante peut-on bouturer ?

    Certaines plantes se bouturent seules comme les fraisiers. D’autres ont besoin d’un coup de pouce comme le saule en replantant en terre une branche coupée.

    De nombreuses plantes domestiques peuvent être bouturées telles que le papyrus, le ficus ou encore le laurier rose. Vous retrouvez dans la liste des plantes à bouturer le cyprès, le cognassier, le figuier, le lilas ou l’hibiscus.

    Du côté des fleurs, sachez que vous pouvez tout à fait créer de nouveaux pieds de géranium en détachant les boutures non fleuries et en les replantant. Il en existe d’autres comme la capucine, les fushias, l’antémis, la clématite, la glycine, la bignone etc.

    Pour les rhododendrons, comme les feuilles sont particulièrement grandes, il est préférable de les couper en deux avant le bouturage. Il faudra prendre son mal en patience car les premières racines peuvent prendre après 24 semaines !

    Enfin, pour le camélia ou le magnolia, ces derniers peuvent être difficiles à bouturer en raison de leur bois dur. Ajoutez dans ce cas de l’hormone de bouturage à environ 2 cm du pied de la plante et enlevez l’excès de poudre en tapotant doucement sur la tige.

    Petite astuce : avant de bouturer votre plante, assurez-vous de prélever la bonne partie en fonction de l’espèce que vous avez entre les mains. Pour maximiser vos chances de réussite, nous vous recommandons de réaliser plusieurs boutures pour une même plante.

?>