Retour à la liste

  • 02
    déc
    Jardinage / par : Aubin

    Que faire au jardin en décembre ?

    Que faire au jardin en décembre ?

    L’automne touche à sa fin et les températures hivernales sont déjà bien installées dans nos jardins et nos potagers. Décembre n’est certainement pas le mois le plus engageant pour s’occuper de son jardin, pourtant nous allons vous montrer qu’il y a beaucoup de tâches à accomplir pour le garder en bonne santé. Au programme de notre guide du jardinier hivernal : plantation, encore quelques récoltes et beaucoup d’entretien et de protection.

    Que planter en décembre au jardin ?

    Malgré ce que l’on pourrait penser, le rude mois de décembre est tout de même propice à la plantation de certains légumes. Vous pouvez continuer de planter certains légumes de novembre ou commencer si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le cas par exemple des carottes. Mais nous avons également d’autres recommandations de légumes à planter en décembre, voici notre liste complète :

    • Petit pois primeur
    • Poireau
    • Salsifis
    • Chou-fleur
    • Laitue
    • Ail
    • Rhubarbe (en la protégeant avec un pot en terre retourné)
    • Ciboule
    • Persil

    Du côté du jardin d’ornement, décembre est le mois idéal pour planter les bulbes printaniers comme la tulipe ou le narcisse. La fin de l’automne est parfaite pour planter tout type de rosier, alors n’hésitez pas à consulter notre dossier conseil sur la plantation du rosier. C’est également le moment de planter les arbres, arbustes et autres plantes vivaces tant qu'il ne gèle pas :

    • Rosiers
    • Bruyères d’hiver
    • Pensées
    • Groseilliers
    • Lilas
    • Daphné
    • Osmanthe
    • Tulipe
    • Narcisse
    • Perce-neige

    calendrier plantation decembre nortene

    Que faire en décembre au potager ?

    Même si l’activité au jardin est forcément ralentie par la rudesse de l’hiver, il reste de nombreuses d’actions à mener pour les jardiniers les plus passionnés et les plus courageux. Ce mois hivernal apporte également son lot de réjouissance. Qui n’apprécie pas de passer les fêtes au coin du feu ? Vous pouvez lier l’utile à l’agréable en déposant les cendres de cheminées en tant qu’engrais naturel au pied de vos massifs de fleurs.

    Au mois de novembre, nous vous avions conseillé divers outils pour hiverner, mais aussi pour continuer la culture lorsque les températures baissent, avec le châssis, les cloches et les tunnels. En décembre, vérifiez bien la mise en place de vos protections, si ce n’est pas fait, hâtez-vous de les mettre en place avant qu’il ne soit trop tard. Nous vous recommandons également de profiter des journées les plus douces pour aérer vos tunnels et vos châssis ainsi que pour soulever les cloches.

    En décembre vous pouvez récolter certains légumes comme les topinambours, les pommes de terre et les carottes, et en blanchir d’autres. Le blanchiment consiste à priver la plante de lumière afin qu’elle ne puisse plus assurer sa photosynthèse. Elle restera ainsi blanche, les parties blanchies peuvent être plus longues, plus tendres, moins amères ou encore plus sucrées dans le cas du fenouil. Le mois de décembre est idéal pour blanchir les endives, pour cela il vous faut creuser une tranchée dans le sol et y placer les endives. Vous pourrez également profiter de cette fin d’année pour blanchir le céleri en buttant jusqu’aux 3/4 de la hauteur des tiges.

    Enfin, ne délaissez pas les parcelles vides de votre potager en décembre. Les sols inoccupés souffrent plus durement de l’action du gel et des pluies. Pour protéger vos parcelles de la rigueur de l’hiver, recouvrez-les de compost ou d’autres déchets végétaux, puis d’une couche de quelques centimètres de feuilles mortes. Pour les parcelles qui ont accueilli des cultures moins gourmandes, vous pouvez vous contenter de la couche de feuilles mortes, l’objectif premier étant de les protéger de la pluie qui va venir « lessiver » le sol.

    Quelques astuces pour préparer son jardin à l’arrivée du printemps

    Vos prochaines cultures vous remercieront d’avoir protégé la terre de votre potager, mais il existe en décembre une multitude d’autres activités pour préparer la prochaine saison de jardinage. Profitez par exemple de cette fin d’année pour récupérer vos tuteurs et les traiter au sulfate de cuivre.

    Si vous avez la chance de vous occuper d’un verger, le mois de décembre est décisif pour le succès des cultures de la saison à venir. Comme en novembre, vous pouvez continuer à apporter de l’engrais aux arbres fruitiers.

    Pour préparer votre verger à l’arrivée du printemps, il faut commencer par repérer sur vos arbres les rameaux qui sont malades ainsi que les fruits momifiés, qu’ils soient encore sur les branches ou tombés au pied de l’arbre. Ensuite, supprimez ces éléments et brûlez-les. Décembre est le moment idéal pour cette tâche car il faut le faire avant le printemps, où l’éclatement des bourgeons et l’apparition des fleurs encouragent la contamination et la propagation des maladies cryptogamiques. Enfin, toujours pour préparer l’arrivée de cette nouvelle saison, vous pouvez dès à présent prélever les greffons de vos arbres fruitiers. Pour les conserver dans de bonnes conditions il vous suffit de les enterrer à demi dans du sable.

Archives

?>