Retour à la liste

  • 11
    avr.
    Décoration / par : Anne

    Vite en terrasse

    Vite en terrasse

    « Et quand le printemps est là ...» comme dirait la chanson. A vrai dire il était là pendant deux semaines, juste le temps de nous narguer, et est aussitôt reparti, histoire de se faire à nouveau désirer. Mais qui n’a pas profité pleinement de ce petit brin de soleil le temps de son apparition ? Qui n’a pas dénudé ses gambettes, enfilé ses espadrilles et sa paire de lunettes de soleil sirotant un petit jus de fruits sous ce ciel bleu, radieux ? Et bien je n’ai pas échappé à cette règle.

    Après-midi farniente & gourmandise en perspective

    Il est 11h quand j’arrive chez Marie-Claire. Tout juste l’heure du café nous disons-nous, mais ce soleil qui frappe à la fenêtre de la cuisine semble nous inviter à une petite sortie extérieure.

    Vite à la terrasse pour savourer ce café ramené de chez Gusti, un joyeux habitant de Bali (mais ça c’est encore une autre histoire). Nous dégustons le savoureux café mais qui mériterait un décor plus coloré pour nous accompagner. C’est alors qu’avec Marie.C, nous décidons de ressortir ses plantes en extérieur* pour qu’elles profitent, elles-aussi, des rayons du soleil, et préparons une terrasse nature, aspirant au repos, la relaxation et de bons dîners entre copains en perspective.

     

    • Petite astuce pour les plantes en pot : Bien souvent on se dit qu’une plante on peut la soulever si on veut bouger son décor. Mais, quand on s’attelle véritablement à la tâche, alors on maudit l’idée qui nous a prise d’installer des plantes dans des pots si énormes (ou tout du moins les voit-on énormes, encombrants et trop lourds à ce moment précis). Et c’est là que le roule-pot rentre en scène. Quoi de plus simple, que n’y avais-je pas pensé plutôt ? On fait vivre le décor d’intérieur en extérieur sans jamais se faire mal ni aux genoux ni au dos. Passez l’astuce à votre ami(e), conjoint, mari, qui trouveront alors peut-être que faire le ménage de printemps est beaucoup plus ludique.  Ne soyez pas la seule à profiter de ce trésor d’ingéniosité qui, non seulement pratique, est en plus design, aux formes variées et colorées.

     

    On ressort des malles ce filet d’ombrage, ambiance feuillage, qui crée un jeu d’ombre et de lumière sur la table de jardin. Pour le farniente de l’après-midi, on installe l’indispensable transat à côté d’une statue bouddha. Le havre de paix prend de l’allure.

    Rose, rouge, orange, bleu. Nous disposons aux branches des arbres fruitiers des petites lampes solaires (LED) qui se chargeront de créer des touches de couleur à la tombée de la nuit.  Enfin Marie.C installe sa fameuse bûche d’où jaillit le feu (Wood candle), idéale pour réchauffer l’air frisquet du soir et que toutes ses copines envient. Et je ne suis pas en reste, à vrai dire.

    Les douze coups de midi sonnent 

    Le barbecue est de rigueur par ces 19 °C. Brochettes aux herbes aromatiques, Home Garden comme on dit (récoltées à la fin de l’été dernier et séchées - ça sent bon la provence), une petite entrée de poireaux vinaigrette mimosa façon maison et des tranches d’aubergines farcies au chèvre, accompagnées de quelques gressins au sésame. La perspective de ce début d'après-midi s’annonce gourmande. 

    Ahhh ! Quand le printemps est là, tout va ! Malheureusement l’anticyclone s’en est reparti en milieu de semaine suivante dans quelques coins du monde plus exotiques, sans doute rejoindre Gusti à Bali.

    La terrasse a essuyé quelques gouttes d’eau, les LED solaires ont été rentrées, la flamme de la bûche magique s’est éteinte, le voile d’ombrage s’est retiré. Mais ne voulant pas faire fuir le printemps trop loin, le visage du bouddha rieur est resté là, narguant les éléments en attendant que le beau temps ne repasse.

    Pensez à mettre de la couleur, le beau temps n’est pas loin ... si, si, il revient !

Archives

?>