Retour à la liste

  • 12
    oct.
    Jardinage / par : Aubin

    Guide des engrais verts : semez vos engrais verts d’automne !

    Guide des engrais verts : semez vos engrais verts d’automne !

    Les températures extérieures et le vent nous le rappellent : l’automne est bel est bien installé en France. Pourtant, vous le savez maintenant, cela ne veut pas dire que nos travaux au jardin s’arrêtent. Le mois d’octobre est un bon moment pour semer certains engrais verts : suivez le guide !

    L’intérêt de semer des engrais verts

    Les plantes que l’on considère comme engrais verts sont souvent des plantes que l’on retrouve dans la nature, comme le trèfle blanc ou la phacélie. Comme à l’état sauvage, leur rôle au jardin sera de servir de couvre-sol.

    Un sol nu en automne et en hiver peut s’éroder plus facilement, la couverture de votre jardin par un engrais vert le protège de l’érosion. De plus, certains engrais verts se développent abondamment et vont empêcher les mauvaises herbes d’envahir votre jardin entre deux périodes de culture, c’est le cas par exemple de la luzerne ou du sarrasin.

    Le système racinaire de certaines variétés d’engrais vert permet d’aérer le sol et d’avoir une meilleure filtration de l’eau. C’est très utile pour améliorer un sol lourd.

    Un des avantages les plus connus des engrais verts est l’apport en nutriment pour votre terre. Les plantes vont chercher les minéraux en profondeur pour les stocker dans leurs tiges et leurs feuilles. Lorsque vous faucherez les engrais verts, ils amélioreront le sol en libérant les éléments nutritifs et apporteront de la matière organique (humus) à votre terre.

    Enfin, certains engrais verts sont dits mellifères : ils attirent les insectes pollinisateurs qui sont d’excellents auxiliaires au jardin.

    phacelie engrais mellifere

     

    Les différentes variétés d’engrais verts

    Bien entendu, tous les types d’engrais verts n’ont pas chacune de ces propriétés, on peut distinguer plusieurs variétés d’engrais verts :

     

    • Les légumineuses : trèfles, vesce, fèves… Ce sont les seules plantes capables de capter l’azote dans l’air et le stocker. Elles sont donc parfaites pour enrichir un sol pauvre.

     

    • Les crucifères : moutarde blanche, colza… Ce type d’engrais va lui aussi apporter de l’azote mais il le cherche dans le sol. Les plantes crucifères peuvent se développer dans un sol très pauvre et le nourrir.

     

    • Céréales et graminées : seigle, avoine, sarrasin… Ce type de plantes présente deux principaux avantages, leur système racinaire est important, elles sont donc très efficaces pour aérer la terre. De plus, ces plantes ont tendance à bien recouvrir le sol, elles vont donc étouffer les mauvaises herbes.

     

    Le mélange d’engrais

    Avant de semer vos engrais verts, nous vous conseillons de choisir un mélange de différentes variétés de plantes. Faire un mélange d’engrais vert est plus avantageux pour deux raisons principales :

    • Tout d’abord, vous pourrez choisir différents types de racines. Certaines plantes ont un système racinaire pivotant, comme la luzerne par exemple. Alors que d’autres ont des racines dites « fasciculées ». Mélanger les deux, permet une aération plus efficace de la terre et une meilleure récupération des oligoéléments.

     

    • Les graminées peuvent être gourmandes en nutriments pour pousser, les associer à des légumineuses qui enrichissent la terre est recommandé pour ne pas épuiser vos sols.

     

    A savoir pour choisir son engrais vert

    Maintenant que vous avez compris à quel point les engrais verts peuvent être bénéfiques pour votre potager en période « creuse », vous allez certainement vouloir choisir lesquels semer chez vous.

    Avant de vous lancer, nous avons quelques recommandations pour bien choisir vos engrais verts. Il faut tout d’abord savoir pour quelle période vous préparez votre jardin : pour vos cultures hivernales ou estivales ?

    Car si vous préparez des cultures d’été, vous devrez semer les engrais verts en automne, et donc choisir des plantes résistantes au gel. Vous pouvez aussi semer au printemps, dans ce cas il faut choisir des plantes à floraison rapide, pour pouvoir faucher avant de semer vos légumes.

    Si vous préparez votre potager d’hiver, il faudra choisir des plantes à floraison rapide à semer en fin d’été, début d’automne.

    Il faut également faire attention à la rotation des cultures. Il convient de ne pas se faire suivre sur une parcelle des plantes de la même famille. Ainsi, vous ne pourrez pas planter des engrais crucifères sur des parcelles réservées aux choux ou aux radis.

     

    Engrais vert d’automne

    Vous pourrez semer ces engrais verts d’Août à Octobre, vous n’avez donc plus de temps à perdre !

    • Le seigle a un bon apport en carbone pour votre sol, de plus il sécrète des toxines qui vont empêcher les mauvaises herbes de pousser. Le seigle est rustique et sa floraison est lente, il est parfait pour préparer vos semis de l’année prochaine !

     

    • L’avoine a lui aussi un bon apport en carbone, de plus ses racines sont très efficaces pour aérer le sol.

     

    • La féverole est une légumineuse qui va apporter des nutriments à la terre et son système racinaire est pivotant. De plus elle supporte bien le gel, elle complémente donc bien les graminées vu ci-dessus.

     

    • Enfin, la moutarde blanche est une plante mellifère qui enrichit la terre en phosphore. Elle se sème d’Août à Septembre mais sa floraison est très rapide, vous pouvez donc préparer votre jardin d’hiver.

    moutarde blanche engrais vert automne

     

    Engrais vert de printemps

    Si vous lisez cet article au printemps, nous avons également des recommandations d’engrais verts à semer sans plus attendre :

    • La vesce est une légumineuse permettant un excellent apport en azote pour votre jardin. Cette plante ne supporte pas la sécheresse et sa floraison est très rapide. Vous devrez donc la semer au début du printemps pour préparer votre potager d’été.

     

    • La luzerne est également une légumineuse à la racine pivotante, elle permet donc à la fois d’enrichir et d’aérer votre sol ! Elle stoppe également le développement des mauvaises herbes, elle peut donc tout faire. En revanche, sa culture n’est pas adaptée à tous les types de sols…

     

    • Pour compléter ces deux légumineuses, vous pouvez semer du sarrasin. Il permet d’enrichir votre sol en carbone tout en empêchant les mauvaises herbes d’envahir votre jardin. Semez le sarrasin en avril pour préparer votre jardin d’été.

    vesce engrais vert printemps

     

    Comment semer les engrais verts

    Pour semer vos engrais verts, rien de très compliqué. Il vous suffit de semer à la volée votre mélange de graines sur une parcelle bien défrichée et ameublie à la bêche.

    Ensuite nivelez et tassez légèrement, pas besoin d’arroser si vous semez en automne.

     

    Suppression des engrais verts 

    Pour finir, l’engrais vert ne se récolte pas, vous allez devoir l’arracher ou le faucher. Le meilleur moment pour le faire est au début de la floraison. C’est à ce moment que les plantes auront stocké le plus de nutriments. Si vous attendez trop, les graines se seront formées, emportant une bonne partie des nutriments.

    Si vous supprimez les engrais verts quelques semaines avant de planter vos légumes, vous pourrez les enfouir à quelques centimètres de profondeur pour qu’ils se décomposent et apportent de l’humus à votre terre.

    Si vous préférez ne pas retourner la terre vous pouvez tout simplement déposer les plantes fauchées sur la terre, pour former un paillis naturel.

    Si vous n’avez pas le temps d’attendre pour vos cultures, vous pouvez arracher complètement les engrais verts (avec les racines) et les mettre au compost.

    Vous connaissez désormais tout le processus pour inclure un engrais naturel et infini dans votre jardin, si vous testez cette méthode ou que vous l’utilisez déjà, n’hésitez pas à nous partager vos réussites sur le groupe Facebook Nortene !

Archives

?>